DSC_4630-copie-2

Interview sur Assu’Mag par Stéfanie Rossier

 

La musique de Vivian Thalie – Interview Vivian Thalie

Elle est pétillante, d’une fraîcheur incontestable, un sourire et une passion illimités. Vivian Thalie, artiste musicale aime la vie, les gens et apprécie tous les petits bonheurs de ses prestations scéniques. Pour un public qui sera forcément conquis par sa folle sagesse et ses textes sincères et soignés.

 

Vivian Thalie bonjour comment allez-vous ?

Très bien merci

 

La musique est en vous depuis toute petite ou c’est venu pas à pas ?

Depuis toute petite quand ma mère et ma grand-mère écoutaient tant du classique, de l’opéra, de la musique cubaine que de la chanson française, déjà là j’y étais très sensible. J’aurais aimé faire des études de musique et commencé enfant mais je n’en ai pas eu l’opportunité.

 

Pourquoi ce domaine là précisément et pas un autre ?

Allez savoir… Pourquoi pas ? Quand j’étais petite et jusqu’à l’âge d’environ 10 ans, quand on me demandait ce que je voulais faire plus tard comme métier, je répondais avec évidence et enjouement « chanteuse » ! Puis après quelques railleries et moqueries et avec l’adolescence, j’ai occulté très profondément cette envie qui m’habitait. Ensuite et pour faire très court, après plusieurs grosses épreuves de vie et quelques introspections, je me suis dit : « Ma cocotte jusqu’à présent tu as voulu faire « tout juste » comme on te disait (On étant l’école, la famille, la société, etc…), et le résultat est catastrophique, maintenant vu ma situation qui ne peut que difficilement être pire, je vais faire tout faux comme j’en ai envie». Et depuis cela me réussit plutôt bien. Bref, j’ai appris à mieux écouter ma petite voix intérieure.

 

Quelles sont vos influences, vos modèles ?

En matière de musique ? Surtout la chanson française, car petite à la maison ma mère écoutait beaucoup des artistes comme Jacques Brel, Edith Piaf, Yves Montand, Serge Reggiani, Serge Lama, Barbara, Georges Brassens, etc…

Donc j’ai été très tôt sensibilisée aux textes et interprétations.

Quant à mes modèles, j’aime beaucoup ce que fait Zaz, Lynda Lemay, Francis Cabrel, J.-J. Goldmann, le dernier album d’Alain Baschung est magnifique, et j’en oublie… mais on reste toujours dans la chanson française… Ceci dit, j’ai aussi beaucoup de plaisir à écouter de la musique latine, celte, pop-rock, rock, jazz, zen, toutes les influences des 4 coins du monde, du moment que la musique est bonne, après tout dépend de l’humeur et l’envie de l’instant.

 

Une anecdote scénique à nous raconter ?

Mon concert le mieux rémunéré a été à Caux pour un 1er août, car il n’a pas duré plus de 20 à 30 secondes à cause d’un violent orage qui éclaté subitement avec des trombes d’eau et qui a fait sauté toute la partie électrique, donc plus de lumière et de son et les gens sont évidemment partis en courant puisque la scène était sous les étoiles en pleine prairie et qu’il n’y avait aucun couvert. Le cachet de départ était pourtant très modeste mais vu le peu temps sur scène, ça m’amuse de dire que la rémunération à la minute a été très intéressante et digne d’une grande star

 

Avec tous les artistes Suisses qui essaient de se faire reconnaître, comment vous vous essayez de le faire ?

Tant bien que mal… mais toujours du mieux que je peux… J’ai moi-même fait mon site de A à Z, je sévis sur les réseaux sociaux et je viens de sortir 2 clips très différents, c’est également un moyen par l’image, puisque tout passe par ce canal actuellement. Mais il est vrai qu’aujourd’hui le monde de la musique est en plein chamboulement et qu’en plus d’être auteur, compositrice et interprète, vous devez être votre propre agent et sur plusieurs fronts en même temps, donc il faut opérer dans de nombreux domaines et c’est ça qui n’est pas toujours facile, car il ne faut pas perdre ensuite sa créativité, son enthousiasme et son énergie dans des démarches administratives et répétitives.

 

Rock, jazz ou musique classique ?

Pourquoi pas les 3 ? Aujourd’hui je vous dirais rock, mais peut-être que demain ça sera classique…

 

Plutôt scène ou studio ?

Les deux ! Bien que très différents. Mais comme par rapport à mon parcours, j’ai déjà fait pas mal de studio, je vous dis scène… car c’est vraiment ce dont j’ai envie actuellement.

 

A quoi doit-on s’attendre en venant vous voir sur scène ?

A tout et à rien… J’ai envie de vous dire « n’attendez rien », laissons agir la magie du moment présent… en espérant qu’elle soit au rendez-vous, car sur scène rien n’est jamais acquis et garanti. C’est une démarche en perpétuel mouvement à chaque seconde. Pour moi, la scène est vraiment un excellent travail de lâcher prise par rapport à ses propres attentes, espérances et peurs. C’est très paradoxal puisqu’en venant se produire devant un public, ce dernier attend quelque chose de vous et vous évidemment de vous-même en voulant faire au mieux. C’est un équilibre très subtil et fragile à trouver entre le vouloir faire et le laisser faire, mais c’est ce qui rend la scène passionnante et jouissive. En fait, je trouve que c’est très spirituel. En tout cas, c’est comme ça que je vois et vis cette démarche, car quand l’équilibre a été trouvé, la magie opère des deux côtés, ce que vous donnez, vous revient sur plusieurs niveaux et là c’est magique tant pour l’artiste que pour le public.

 

Quelle est la recette du bonheur de Vivian Thalie ?

Savoir travailler sur soi, savoir se remettre en question et savoir profiter de chaque instant même quand ils ne sont pas forcément heureux, car il y a toujours quelque chose à en apprendre. En résumé, apprendre du passé, pour mieux vivre le présent afin d’avancer plus sereinement vers l’avenir et tout ça avec Amour. Tout un programme … de vie.

 

Une baguette magique qui vous permet de réaliser 3 vœux, ce serait lesquels ?

Mourir sereinement avant mes enfants, vivre bien de mon art et Aimer toujours.

 

Vivian je vous souhaite tout le bonheur du monde pour votre carrière musicale, merci beaucoup d’avoir répondu à mes questions et belle continuation.

Merci à vous également de vous être intéressée à ce que je fais.

Plus d’infos sur l’artiste : http://www.vivianthalie.com/

Crédit photo : Silvano Prada

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Interview sur Assu'Mag, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Comments

comments

Powered by Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *